bronzer2td

Londres, 22 Février 2010

Un niveau élevé de vitamine D réduit de moitié le risque de diabète et les problèmes cardiaques chez les personnes âgées. C'est ce qui résulte d'une étude de l'Université de Warwick, publiée dans la revue Maturitas. La recherche a examiné 28 études antérieures, pour un total de près de cent mille patients de groupes ethniques différents et a révélé une forte association entre le taux élevé de vitamine D et le faible risque pour diverses maladies, en particulier, pour les maladies cardiovasculaires la probabilité diminue de 33%, pour le diabète de type 2 de 55% et pour le syndrome métabolique de 50%. "Frapper la carence en vitamine D chez les personnes âgées pourrait considérablement réduire l'incidence de ces pathologies" a déclaré Oscar Franco, l'un des auteurs de l'étude