seniors1

C'est ce que rapporte une étude réalisée au Royaume-Uni par les chercheurs de l’Health Protection Agency (HPA) de Londres

En analysant le nombre de malades du SIDA des plus de 15 ans en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, il en est ressorti qu'en sept ans, le nombre des cas de sida est passé de 299 en 2000 à 710 en 2007.

Les trois quarts des décès ont en effet eu lieu chez les plus de 50 ans, à moins d'un an de la découverte de l'infection et dans la moitié des cas, la maladie avait été diagnostiquée trop tard.
Les chercheurs ont également découvert que dans les sept ans de recherche le nombre des malades du sida de plus de 50 ans a augmenté de trois fois et que la cause principale d'infection étaient les rapports sexuels non protégés

Près de la moitié des sujets infectés par le sida - a déclaré Ruth Smith, coordinatrice de l'étude à l'HPA - ont 50 ans. Ceci démontre l'importance de faire des tests de diagnostic quel que soit l'âge.
Selon la HPA, au Royaume-Uni il y a actuellement 83.000 personnes infectées et un quart d'entre eux ignorent l'être.