_senior

LES TROUBLES SEXUELS NE DÉPENDENT PAS DE LA TESTOSTÉRONE

New York La publicité de certaines entreprises pharmaceutiques suggèrent qu'un médicament capable d'augmenter les taux de testostérone puisse relancer une vie sexuelle très active chez les personnes d'un certain âge. Une étude dément cette affirmation en révélant que les hommes peuvent enregistrer des changements dans les niveaux de cette hormone sans que cela cause des dysfonctionnements sexuels tels que l'impuissance ou la baisse du désir.

-----------

ALZHEIMER: Lien entre le taux de tostéstérone et la pathologie

Washington 6 Octobre - Un faibles niveau de testostérone est lié à l'apparition de la maladie d'Alzheimer. C'est ce qu'à démontré une étude réalisée par l'Université de Hong Kong, qui suggère que cette hormone pourrait un jour être utilisée pour combattre la maladie. Les chercheurs ont étudié 153 chinois âgés d'au moins 55 ans non touchés par la maladie, dont 47 avaient des légers troubles cognitifs et des petites pertes de mémoire. Après un an, 10 d'entre eux ont développé la maladie d'Alzheimer et les tests sanguins ont aboutit à un niveau bas de testostérone, un niveau élevé de la protéine "ApoE 4", liée à la maladie et une pression élevée. "C'est un résultat important parce qu'il montre que le niveau de testostérone et l'un des facteurs de risque - a déclaré John Morley l'Université Saint-Louis, qui a participé à l'étude publiée dans le Journal of Alzheimer's Disease - la prochaine étape sera d'étudier l'utilisation à grande échelle de la testostérone pour prévenir l'apparition de la maladie".

------------

Un nouveau test pour le cancer de la prostate qui utilise des biomarqueurs autres que la PSA couramment utilisée, pourrait bientôt permettre un diagnostic rapide, plus précis et précoce. C'est ce qu'affirment les experts de l''Université britannique d'Oxford au Daily Telegraph qui testent le système. La méthode mise au point, présentée à la réunion de l'American Association for Cancer Research, prévoit la recherche dans le sang d'une série de protéines liées à la réponse immunitaire à la tumeur et a montré un succès de 90%, bien au-dessus des 50% du test de la PSA. Pour les identifier les chercheurs ont comparé le sang de 73 patients avec celui de 60 sujets sains et sont en train de vérifier les résultats sur 1.700 personnes.

-----------

Nouvelle victoire dans le traitement du cancer de la prostate

ROME, 19 novembre - Selon les résultats préliminaires de l'essai d'un nouveau antitumoral sur un petit groupe de patients présentant des métastases osseuses, le cancer a régressé chez 19 patients sur 20. Appelé XL184, il n'est pas encore clair si le médicament peut prolonger la vie des patients et comment il réussit à contrôler la propagation de la tumeur dans les os.

Ce qui est certain, selon les médecins qui expérimentent l'antitumoral, est que les scanners effectués sur les patients traités montrent des os sains là où avant il y avait des signes de métastases. "Chez un sujet -a déclaré, à l'International Herald Tribune, Matthew R. Smith, oncologue à l'Hôpital général du Massachusetts - avec des métastases osseuses très diffuses, la TAC résultait complètement " nettoyée" , ce qui m'a poussé à effectuer le test sur une autre personne'': plusieurs patients ont cessé de prendre des analgésiques pour contrôler la douleur des os.

Même si le scanner révèle l'état de santé des os et non pas la présence effective des cellules cancéreuses, les experts sont convaincus que l' XL184 est en mesure de bloquer la croissance tumorale dans l'appareil squelettique vu qu'il existe déjà des preuves d'une semblable mécanisme pour les tumeurs osseuses. En tout cas, ajoute Smith - aucun autre médicament ne s'est avéré aussi efficace sur ces métastases et ses douleurs relatives''. Mais si d'un part les médecins et les patients se réjouissent, de l'autre il ne perdent pas de vue que le produit a été testé sur un très petit nombre de patients et qu'il n'y avait pas de groupe de contrôle.