12 mars 2013

she

Milan le 8 mars 2013 - Appel de la Présidente Errico: "Nous demandons des nouvelles ressources pour les femmes et annonçons l'ouverture d'un forum pour augmenter la confrontation et les informations sur la maladie, en améliorant les modèles d'auto-support".

Il s'appelle ”SHE” (Strong, HIV positive, Empowered Women/Strong, HIV positive Women Educational Program) et est le premier programme éducatif en Europe face aux défis que les femmes positives au vih doivent affronter de plus en plus.

Les services répondant à leurs besoins spécifiques sont encore trop peu nombreux. Dans le cadre du projet "SHE", une réunion qui a eu lieu à Milan a impliqué 20 femmes vivant avec le vih appartenant à des réalités différentes.

Il s'agit d'un programme de soutien entre pairs et de formation médicale sur les problèmatiques spécifiques aux femmes vivant avec le vih, dans le but de potentialiser les capacités décisionnelles des femmes - dit Silvia Petretti, Vice-Présidente de l'association Positively.UK -.
Le but de la rencontre milanaise a été celui de former des "peer leaders " (formatrices) en leur fournissant des informations sur le programme " SHE ", sur les rôles facilitateurs dans le soutien entre pairs et sur la gestion des sessions entre femmes positives au vih".

"SHE" est la première ressource disponible pour les femmes vivant avec le vih en Italie dans l'histoire de cette pathologie, créée directement par des femmes pour donner et recevoir de l'aide réciproque. "Dans l'optique du soutien entre pairs pour un améliorement de la qualité de vie et de l'expansion en réseau mondial de défense du droit à la santé sans discrimination, nous créerons un forum SHE pour accueillir toutes les femmes intéressées". -.

Cette nouvelle ressource en ligne et le fruit d'un projet commun parrainé par des associations de personnes vivant avec le vih, le personnel sanitaire, (comme les infirmières et les psychologues) et rendu possible grâce au soutien de Bristol-Myers Squibb Italie.

Le programme européen "SHE" a été développé par un comité indépendant composé de femmes positives au vih et des médecins spécialistes de 11 pays européens (France, Allemagne, Italie, Pologne, Portugal, Espagne, Royaume-Uni, Russie, Danemark, Suède et Irlande). Le projet est basé sur le support fourni par les pairs, à savoir les femmes dans la même condition clinique.
Il est disponible en ligne et en français ICI