le 16 mar 2013

En "retweetant" un message envisageant favorablement l'hypothèse d'un attentat lors de la "Manif pour tous" prévue le 24 mars, Pierre Bergé suscite à nouveau la polémique alors que le projet de loi sur le "mariage pour tous" doit être prochainement examiné par les sénateurs.
Jeudi, sur le compte Twitter du président de la fondation Pierre Bergé -Yves Saint-Laurent apparaît le message suivant, dont l'auteur est un certain Andrea C. : "Vous me direz, si une bombe explose sur les Champs à cause de #laManifPourTous c'est pas moi qui vais pleurer".

Pierre Bergé a en fait "retweeté" ce message. C'est à dire qu'il considère légitime de le transmettre aux personnes qui le "suivent" sur le réseau social. A savoir 11329 individus samedi matin. Ce retweet a immédiatement déclenché une levée de boucliers dans la "twittosphère", nombreux étant ceux qui considèrent que l'initiative du président du conseil de surveillance du quotidien Le Monde s'apparente à l'apologie d'une entreprise terroriste.

L'auteur du message originel, quant à lui, conteste formellement que son tweet puisse être assimilé à une apologie du terrorisme.

http://www.directmatin.fr/france/2013-03-16/bombe-sur-les-champs-elysees-le-retweet-de-pierre-berge-derange-426011