EASL

24 mars 2014- Bristol-Myers Squibb Company a annoncé ce jour que 12 résumés ont été acceptés pour présentation à l' International Liver Congress, la 49ème réunion annuelle de l'European Association for the Study of the Liver™ (EASL), qui se tiendra à Londres du 9 au 13 avril.

Les présentations principales comprennent:
• Deux séries de résultats fondamentaux d'une étude globale de la phase III ( HALLMARK DUAL ) qui a enquêté sur l'efficacité et la sécurité du régime entièrement par voie orale sans interféron et ribavirine, avec daclatasvir et asunaprevir. Ces résultats comprennent des données sur les patients avec et sans cirrhose, avec une infection chronique de l'hépatite C (VHC ) de génotype 1b, et seront présentés comme late breaker.

• Les résultats de la réponse virologique obtenus par des analyses qui ont examiné le daclatasvir en combinaison avec sofosbuvir dans les génotypes 1, 2 et 3.
• Les données de la réponse virologique et de la sécurité du régime expérimental tout oral 3DAA ( daclatasvir/asunaprevir/BMS-791325 ) chez les patients de génotype 4, et les données de bioéquivalence du régime daclatasvir 3DAA, étudié en tant que combinaison à dose fixe administrée deux fois par par jour.

" Ces résultats sont encourageants et montrent le potentiel du daclatasvir dans plusieurs régimes, avec l'objectif d'aider les patients à atteindre la guérison quel que soit le génotype, du stade de la maladie ou de la réponse aux traitements précédents", a affirmé Brian Daniels, vice-président, Global Development and Medical Affairs, Research and Development de Bristol-Myers Squibb. " La grande quantité de données que nous présentons à l'International Liver Congress fait suite à l'élan positif du daclatasvir et après le feu vert de l'Agence européenne des médicaments (EMA ) à la procédure d'examen accélérée de la demande d'autorisation sur le marché, qui a souligné l'important rôle potentiel des traitements à base de daclatasvir en Europe ".

Bristol-Myers Squibb étudie un vaste portefeuille de molécules dans l'espoir d'offrir des options de traitement flexibles pour répondre aux divers besoins médicaux non satisfaits d'une population globale de patients atteints par le VHC. Ces molécules en expérimentation incluent: le daclatasvir, un inhibiteur expérimental du complexe de réplication NS5A, qui a montré une puissante activité antivirale et une activité pan- génotypique dans les confrontations des différents génotypes de VHC in vitro; l'asunaprevir, un inhibiteur expérimental de la protéase NS3, le BMS- 791325, un inhibiteur expérimental non nucléosidique de la polymérase NS5B et le peg-interféron lambda-1a (Lambda), un interféron expérimental de type III qui a le potentiel d'offrir une alternative à l'interféron alpha.