AIDS2014

 3 juillet 2014- Trois enfants ont été déclarés indemnes du VIH après l'administration d'un nouveau médicament quelques heures après la naissance. Un quatrième bébé a un niveau très faible du virus après avoir reçu le même traitement. La découverte sera annoncée lors à la conférence Aids 2014 qui aura lieu à Melbourne à partir du 20 Juillet.

Ce n'est pas encore un remède - Il s'agit d'une découverte importante dans la lutte contre le vih et les scientifiques espèrent que ce sera un véritable remède si le traitement est administré suffisamment tôt. L'âge des enfants n'est actuellement pas connu.

Sharon Lewin, qui interviendra lors de la conférence, a déclaré au Daily mail Australie que, bien que certains définissent les résultats comme une «thérapie», cette classification est encore prématurée.

Un espoir de plus- Lewin a déclaré: " Pour l'instant, les médecins ne savent pas encore si les patients sont guéris La seule façon de le savoir est d'interrompre l'administration des anti-VIH et observer s'il y a une réapparition du virus. Nous sommes ravis de la découverte, surtout parce que les quatre bébés ont reçu un traitement très tôt après la naissance et quand les médecins ont essayé de localiser le virus, ils ne l'ont pas trouvé. Ces cas nous disent que le traitement très précoce du VIH peut prouver que beaucoup de personnes réussissent à l'arrêter.

L'experte a précisé: "Dans tous les cas, la meilleure façon d'empêcher que les enfants soient atteints par le VIH est de traiter la mère pendant la grossesse".

Un an après le premier cas - Après avoir contracté le virus de leur mère, les quatre enfants canadiens ont reçu une dose élevée de trois antirétroviraux différents. La nouvelle des quatre enfants est survenue un an après l'annonce du premier enfant «guéri» du VIH, le bébé, né dans le Mississippi en 2010, était résulté sans aucune infection en 2013.