actos-pioglitazone

 

 

 

 

 

 

 

 

8 octobre 2014


L'effet cancérogène du médicament pour le diabète Actos ont été constatées avec une sentence de la cour de la Louisiane qui a imposé aux sociétés pharmaceutique une amende de 9 milliards de dollars

Deux sociétés pharmaceutiques, Takeda Pharmaceutical Co. et Eli Lilly & Co., devront payer une amende de neuf milliards de dollars pour avoir caché pendant l'essai pour approbation aux États-Unis, les effets cancérogènes du médicament pour les diabétiques, commercialisé sous la nom d'Actos (ACTOS ® - Pioglitazone), le médicament, par conséquent, augmenterai le risque de cancer chez les patients qui le prennent.

C'est la décision de la cour de la Louisiane et du juge Rebecca Doherty, suite au procès engagé suite à une plainte d'un patient, Terrence Allen, qui soutenait avoir contracté le cancer pour avoir consommé le médicament, auquel les deux entreprises devront payer 1,5 million de dollars.

Ce n'est pas la première fois que Takeda Pharmaceutical et Lilly & Co sont condamnées pour la même raison, car il y a déjà 10 jugements dans lesquels les deux sociétés ont été déclarées coupables d'avoir gardé secret l'effet cancérigène du médicament Actos, mais en dépit des procès, Takeda et Eli Lilly n'ont admis que 7 ans après, le grave danger d'Actos.