18 février 2010

VIH: Le TBR-652 démontre une puissante activité antivirale

Le 17/02/2010Les données sur la pharmacocinétique et la pharmacodynamie du TBR-652, un médicament de nouvelle génération antagoniste des corécepteurs CCR5 en développement de la Tobira Therapeutics pour le traitement de l'infection à VIH, montrent une forte relation entre l'exposition au médicament et la suppression virale . Ces données ont été présentées aujourd'hui à la 17ème Conférence sur les Rétrovirus et Infections Opportunistes (CROI) à San Francisco.«Ces données démontrent une relation claire et consistante entre la... [Lire la suite]
Posté par seroposition à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2010

VIH: LE NORVIR DURCIT

Fini le Norvir dans le frigo entre les yaourts et les poireaux. Face à la concurrence du GS-9350, ( http://seroposition.canalblog.com/archives/2010/01/07/16414434.html ) et du SPI-452 la capsule molle se raidit par la formulation Meltrex Après une quinzaine d'années de bons et loyaux sévices, la capsule molle de Norvir passe le relais au comprimé pur et dur approuvé par la Commission Européenne et devrait être commercialisé dans les deux mois. Rappelons que le Norvir sert de "booster" à d'autres... [Lire la suite]
Posté par seroposition à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2010

ZIAGEN: risque accru d'infarctus du myocarde confirmé

Des chercheurs danois ont trouvé une nouvelle preuve suggérant que le traitement par l'abacavir (ziagen) augmente le risque de crise cardiaque. Dans une étude portant sur 2930 patients et publiée dans le journal HIV Medicine de février les chercheurs rapportent que les patients qui ont pris du Ziagen ont doublé leur risque de crise cardiaque. L'étude a montré que les patients prenant l'abacavir (également présent dans Kivexa et Trizivir) ont eu une augmentation de 70% de risque de crise cardiaque, risque constaté également... [Lire la suite]
Posté par seroposition à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2010

VIH: Découverte de la structure de l'enzyme qui propage l'infection

La structure de l' enzyme qui permet au virus de transmettre l'infection a été découverte après 20 ans. Obtenue grâce à la cristallographie et décrite dans la revue Nature a été nommée «intégrase», Il sera désormais possible de créer des médicaments plus efficaces capables de la bloquer.La recherche a été menée en collaboration entre la Grande Bretagne et les États-Unis: l'Imperial College de Londres, avec un financement du Medical Reseach Council et l'Université Harvard financée par les National Institutes of Health. ... [Lire la suite]
Posté par seroposition à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2010

VIH: Demande de brevet européen déposée.

Synthètisation d'une molécule qui bloque la transmission du virus au niveau des muqueuses. Une étude née d'une collaboration entre l'Université de Milan et de Séville et de IBS de Grenoble, décrit une molécule qui bloque la transmission du VIH au niveau des muqueuses, empêchant l'infection. L'entrée du VIH à travers les muqueuses et dans le système immunitaire advient par la reconnaissance de certains hydrates de carbone présentes à la surface du virus par un récepteur de protéine appelée DC-SIGN, présente dans les cellules... [Lire la suite]
Posté par seroposition à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2010

VIH: deux études décevantes sur le vicriviroc

Merck & Co a annoncé que les données de deux essais de phase III avec vicriviroc chez des patients qui reçoivent déjà d'autres thérapies antiretrovirales sont résultées insatisfaisantes, n'ayant pas atteint le critère primaire d'efficacité. En conséquence, Merck & Co a décidé de suspendre temporairement l'obtention d'approbation par la FDA. Les résultats détaillés des deux essais, connus sous les noms VICTOR E3 et VICTOR E4, seront présentés en février prochain, lors d'une réunion médicale. Le Vicriviroc est un... [Lire la suite]
Posté par seroposition à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2010

LES MUTATIONS DU VIH

Une nouvelle méthode chimico-statistique a permis aux chercheurs de l'Université de Californie à San Diego et de l'Université Harvard de tracer les mutations du vih qui déterminent la résistance aux médicaments. Ces résultats, une fois appliqué à l'ensemble des médicaments disponibles pour traiter l'infection permettraient d'adapter un traitement individuel aux souches de virus chez les patients. "Nous voulons casser le code de la résistance", a déclaré Wang Wei, professeur de chimie et biochimie, UC San Diego qui a dirigé... [Lire la suite]
Posté par seroposition à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2010

VIH: SUCCÈS POUR LA PHASE II DU GS 9350

Gilead Sciences, Inc (Nasdaq: GILD) a annoncé hier ( 6/01/2010) que la Phase II des essais cliniques, composé de l'elvitegravir, GS 9350 et le Truvada ® (emtricitabine et ténofovir disoproxil fumarate), basé sur inhibiteur de l'intégrase avec la dose fixée une fois par jour pour le traitement de l'infection à VIH, a atteint son objectif principal.Cette étude toujours en cours, concerne 71 sujets infectés par le VIH naïfs de traitement antirétroviral en comparaison avec l'Atripla ® (éfavirenz 600 mg / emtricitabine 200 mg /... [Lire la suite]
Posté par seroposition à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2009

MÉDICAMENTS VIH: LE TELZIR, LE PIRE DES PIRES

GlaxoSmithKline, fabricant de l'inhibiteur de protéase fosamprénavir ( Telzir ), a avisé les médecins américains que le Telzir peut, en plus de faire monter le cholestérol, augmenter le risque d'attaques cardiaques.Il s'agit d'un risque CUMULATIF, à savoir que pour chaque année d'exposition au Telzir, le risque augmente de 54% (doublement après deux ans, triplement, etc ..)De ce point de vue et contrairement à la "côte" qu'il avait, il est le pire des inhibiteurs de protéase, suivi par le Kaletra, alors que le... [Lire la suite]
Posté par seroposition à 10:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 octobre 2009

VIH: LE "PRIX NOBEL" du médicament pour l' ISENTRESS

Pour la première fois, un antirétroviral obtient le prix Galien considéré entre autres, comme "le prix Nobel" des médicaments. Le jury a proclamé le raltégravir comme "le médicament innovant de l'année" pour les bénéfices apportés dans la thérapie des patients atteints par le VIH. L' inhibiteurs de l'intégrase Raltégravir (isentress), de Merck Sharp & Dohme a montré une puissance et une efficacité significatives chez les patients privés d'options thérapeutiques et chez ceux n'ayant jamais été traités... [Lire la suite]
Posté par seroposition à 14:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]