croi_2009 CROI 2009

EASIER- ANRS 138 [de l'enfuvirtide ( T20 ) au raltegravir ( Isentress©) ]

(De Castro N abs 572):

Cette étude française sur 170 patients lourdement prétraités avec une virémie <400 cp / mL "conclut formellement":

"6 mois après le passage d'enfuvirtide au raltegravir, aucun avantage virologique et de bénéfice du taux de CD4". «Après le remplacement de l'enfuvirtide pour raltegravir n'y a pas eu de baisse des CD4 et aucun échec virologique. Probablement, comme le nom de l'étude laisse entendre, sans doute de nombreuses personnes préfèrent assumer un ou deux comprimés par jour (raltegravir), plutôt que de faire deux injections (enfuvirtide) quotidiennes. Bien qu'il y ait un avantage dans les effets secondaires . 85 patients ont été randomisés par bras (qui ont continué enfuvirtide contre ceux qui sont passés au raltegravir). En 24 semaines, il a été seulement constaté 1 échec par groupe.