seppia

Une dure réalité de plus: un prêtre qui, caché sous sa soutane, abusait des enfants pour donner simplement libre cours à sa dépravation.
Aidé par un jeune de18 ans qui lui servait de rabatteur, le curé est en prison depuis vendredi 13 mai 2011 ansi que son "fournisseur" un ex-séminariste qui chassait les jeunes proies sur un chat gay en proposant de la cocaïne s'ils étaient toxicomanes ou 40€ pour les mineurs et 50€ pour les jeunes de 18 ans.

Le prêtre Riccardo Seppia, était obsédé par l'idée d'avoir des rapports sexuels avec des victimes de plus en plus jeunes et demandait d'abaisser l'âge des proies jusqu'à 10 ans. Quand il ne trouvait pas d'enfants, il demandait à son fournisseur de trouver des mères cocaïnomanes disposées à vendre leurs enfants pour une dose. Un autre fournisseur de chair humaine, un chômeur génois de 25 ans, le contentait et il le remerciait avec "que Satan soit avec toi".

Une autre question à laquelle les enquêteurs tentent de répondre est l'origine de l'argent utilisé pour payer les horribles vices du prêtre. Ce n'est certainement pas avec un revenu mensuel de 1.200 € qu'il pouvait se permettre une dépense journalière d'au moins 300€ pour seulement la cocaïne. Il semblerait en effet, que le prêtre ait vendu quelques œuvres sacrées conservées dans sa paroisse. Un objet sacré datant de l'an 700 cédé pour 5000€ par Seppia a été trouvé dans un presbytère de la région.

Enfin, la cerise sur le gâteau, Sepia est, selon sa déclaration au médecin de la prison, séropositif. Il y a un risque qui ait infecté ses jeunes victimes. Dans les prochains jours il sera soumis à de nouveaux tests de confirmation cliniques.

En attendant le prêtre craint pour sa vie. Bien qu'étant mis en isolement il a reçu de sérieuses menaces de la part d'autres détenus. En prison il y a un code de l'éthique: on ne touche pas aux enfants.

De quoi a peur Seppia? Que quelqu'un le traumatise en le sodomisant? Qu'a-t-il fait à ses jeunes proies? Il y a-t-il pensé pendant qu'il abusait de ses jeunes victimes?
A sa demande il sera transféré dans une autre prison loin de Gênes. Mais le prêtre, cependant, semble ignorer que le code éthique des prisonniers est appliquable partout.